Du commerce physique au commerce en ligne en 5 étapes faciles

11 mai 2020

Comment passer d’un commerce physique au commerce en ligne

Alors que certains commerces ouvrent leurs portes tranquillement, beaucoup d’autres sont toujours en attente. 

Les magasins physiques qui ne peuvent vendre en ligne sont frustrés et devront faire face à d’importants défis financiers. 

Si vous êtes le dirigeant d’un de ces commerces et vous désirez être en mesure de vendre de manière efficace et ce, pendant et après une crise comme la COVID-19, le commerce en ligne est votre prochain investissement. 

Vendre en ligne permettra à votre entreprise d’être plus solide dans des moments d’incertitudes et augmentera considérablement son potentiel de croissance. 

Dans cet article, nous vous guiderons sur les 5 points à mettre en place pour faire l’intégration du commerce en ligne à votre commerce physique. 

Si vous vendez déjà en ligne, vous y apprendrez certainement des trucs et astuces pour maximiser votre temps et votre argent. 

À noter: Les étapes ne doivent pas être nécessairement effectuées dans l’ordre. Par exemple, il se peut très bien que vous planifiiez votre stratégie marketing durant tout le temps du processus (en fait, il serait conseillé d’en faire autant). L’important est que ces étapes soient toutes effectuées et mises en place afin de faciliter la transition. 

Étape 1: Choisir la plateforme de commerce électronique

Évidemment, pour vendre en ligne, vous aurez besoin d’un site web transactionnel. Deux options s’offrent à vous: modifier votre site web actuel pour y ajouter la fonctionnalité de commerce en ligne ou créer un nouveau site web ayant déjà la fonctionnalité d’effectuer des transactions en ligne. 

 

Votre plateforme de commerce électronique
Plateforme de vente en ligne du jeu Comment ça va?

Sélection de la plateforme

La sélection de la plateforme avec laquelle vous procéderez est une étape cruciale! 

Pour être efficace et obtenir un bon retour sur votre investissement, cette dernière doit être moderne, facile d’utilisation pour vous et le consommateur, flexible et modulable. 

Comment procéder si vous avez déjà un site web?

Informez-vous sur les ajouts que vous pourriez y faire pour être en mesure de vendre en ligne. 

Les plateformes comme WordPress peuvent vous permettre d’ajouter facilement une fonctionnalité de site web transactionnel, comme WooCommerce

Il est fortement recommandé de consulter un professionnel pour cette étape, afin que votre plateforme soit 100% fonctionnelle et pour ne pas avoir de mauvaises surprises. 

WordPress, surtout pour les sites web qui ne sont pas maintenus à jour, est particulièrement enclin à des erreurs de compatibilité lorsque l’on y fait des ajouts importants, comme un module de vente en ligne.

Dépendant de la situation de votre site web actuel, il est possible que de le modifier dans le but d’y ajouter la fonctionnalité de commerce en ligne soit plus coûteux que de vous procurer un tout nouveau site avec cette fonctionnalité. 

Pesez bien les pour et les contre, car vous voulez un investissement et non une dépense inutile qui risque de simplement vous retarder dans l’atteinte de votre objectif.

Comment procéder si vous n’avez pas encore de site web ou que le vôtre est désuet?

Vous pouvez débuter par utiliser une plateforme comme WordPress avec l’extension Woocommerce, Shopify ou Wix Ecommerce, qui vous offriront tous divers gabarits de boutiques en ligne qui vous permettront aussi de construire vous-même votre site web transactionnel. 

Par contre, vous devez noter que certaines options ont des limites quant à leur flexibilité et seront difficilement modulables au fil du temps et à mesure que votre commerce et vos besoins grandissent et changent. 

Pour éviter ce genre de problème, consultez un professionnel qui saura vous conseiller et vous guider. 

Si vous désirez avoir nos conseils sur la meilleure plateforme pour vous, faites-nous part de votre situation et de vos plans pour l’avenir en quelques lignes et nous vous enverrons des recommandations avec plaisir. 

Développement et l’optimisation de la plateforme

Lorsque vous serez prêt à débuter l’intégration ou le développement de votre commerce en ligne, assurez-vous que la plateforme, outre sa modernité et sa facilité d’utilisation, soit optimisée pour la vente. 

Je m’explique: 

  • 46% des achats en ligne en 2019 au Canada ont été effectués sur mobile. Si vous site web n’est pas adapté pour ce type d’appareil, vous perdez énormément de revenus! Assurez-vous qu’il soit facile de magasiner vos produits sur mobile, tablette et PC.
  • La moitié des internautes affirment que si une page web n’ouvre pas rapidement, ils n’attendront pas et passeront au prochain (votre compétiteur). Assurez-vous que votre site web soit rapide! Une bonne règle de base est que chaque page de votre site web devrait charger en moins de 3 secondes et avoir une taille générale de 1Mo ou moins. 
  • Une navigation simple et agréable est cruciale. Soyez clair et assurez-vous que le processus d’achat en ligne soit un jeu d’enfant.  Le moins de friction rencontré, plus élevés seront vos taux de conversion. 
  • Utilisez un design et du texte optimisés pour la vente, cela fera toute la différence.

Étape 2: Votre inventaire en ligne et la gestion des stocks 

Cette étape est très importante pour éviter de vous sentir dépassé une fois que les ventes en ligne commencent à être générées.

Sélection des produits à vendre en ligne

Si vous avez choisi une bonne plateforme, vous devriez être en mesure de modifier facilement votre sélection de produits en vente et ce, quand vous le voulez. 

Afin de faciliter la transition et diminuer sa complexité, il peut être intéressant d’utiliser la règle sur 80/20: Offrez, par exemple, 20% de vos meilleurs vendeurs sur votre boutique en ligne. 

Une fois que vous maîtrisez bien votre plateforme et tout ce qui entoure le commerce en ligne (inventaire, expédition, gestion des coûts et des ressources, etc.), vous pourrez ajouter d’autres produits. 

Vous n’êtes pas obligé d’ajouter l’entièreté de votre inventaire en ligne. Assurez-vous que chaque produit se trouvant sur votre boutique vous apporte une rentabilité générale intéressante. 

N’oubliez-pas que vous pourrez également faire de la vente croisée (cross-sell) et des ventes incitatives (upsell et downsell) pour augmenter votre panier moyen!

Gestion de votre inventaire avec un système efficace

Maintenant que vous avez deux canaux de vente (en ligne et dans votre magasin), la gestion de l’inventaire devient un peu plus complexe. Avec les bons outils et les bonnes pratiques, le tout devient simple, ne vous inquiétez-pas!

Avoir un système de point de vente (Point-of-sale system ou POS) physique qui connecte à votre commerce en ligne est un must

Un bon POS gérera votre inventaire ainsi que les ventes et paiements pour votre magasin physique et votre commerce en ligne. 

Ce type de système facilitera grandement l’intégration du commerce en ligne à vos activités et vous fera sauver énormément de temps. 

Le choix d’un POS peut être ardu: N’hésitez-pas à contacter les services clients des différents logiciels afin de vous assurer que leur offre comble bien vos besoins actuels et futurs. Parmi les POS les plus populaires, on trouve Shopify POS, Square et Vend

Lors de votre choix, prêtez une attention particulière aux critères suivants:

  • L’intégration et la communication avec vos autres systèmes, comme votre système comptable et votre site web transactionnel
  • La facilité et simplicité d’utilisation
  • Les options de paiement
  • La facilité de suivis de votre inventaire en temps réel
  • L’analyse de données et rapports 
  • Le prix et la flexibilité des coûts
  • Le service client

Étape 3: Gestion de la manutention et de l’expédition

Cette étape, bien qu’elle soit déterminante, est souvent oubliée jusqu’à la dernière minute. 

Comment allez-vous livrer les produits à vos clients? 

Combien chargerez-vous pour la livraison? 

Avec quelle compagnie de livraison ferez-vous affaire? 

Ferez-vous l’expédition et la manutention par vous-même?

Ramassage en magasin 

Permettre le ramassage en magasin peut être intéressant pour ne pas perdre des clients qui ne sont pas prêts à payer des frais de livraison ou qui désirent obtenir leurs produits rapidement. 

Cela vous permet également d’avoir la chance de leur vendre d’autres produits lors de leur visite! 

Par contre, vous devez être prudent avec cette option, puisqu’elle nécessite une logistique supplémentaire dans votre magasin. 

Si vous offrez cette option, il vaut mieux d’exiger le paiement en ligne lors de l’achat et non lors du ramassage afin d’éviter des coûts de gestion et de préparation si le colis n’est jamais ramassé. 

Entreposage, la manutention et l’expédition

Bien que vous ayez toujours l’option de sous-traiter l’entreposage, la manutention et l’expédition de vos produits, la plupart des TPE et PME débuteront par gérer cet aspect eux-mêmes si leurs ressources le permettent. Aussi, tant que le volume d’achat en ligne n’est pas trop élevé et le permet. 

Prenez le temps de calculer jusqu’à quel point il sera avantageux de faire le tout à l’interne. 

Ensuite, vous devrez magasiner l’entreprise ou l’organisation avec laquelle vous procéderez pour l’expédition et la livraison de vos produits. 

Afin de faire votre choix, vous devrez considérer votre type de produit (taille et poids inclus), la ou les régions de livraison, ainsi que les coûts associés. 

Une fois que vous avez mis le doigt sur quelques choix intéressants, arrêtez-vous aux détails: Possibilité de tracer les colis, rapidité de livraison, service client, etc. 

Prix de la livraison

Ah, les frais de livraison! Ces derniers sont une des raisons les plus fréquentes d’abandon de panier d’achat en ligne et aussi une bonne source de maux de tête pour les  propriétaires de boutique en ligne. 

Les frais de livraison doivent être avantageux pour vous et vos marges, mais aussi pour les clients. Ces derniers détestent les frais imprévus, donc soyez transparents. 

Prenez le temps de calculer quel pourrait être votre frais fixe de livraison et à partir de quel montant de commande vous pourrez offrir la livraison gratuite (et affichez-le sur votre site web). 

De plus, soyez logique. Si un produit coûte vingt dollars et que la livraison de ce dernier est vingt-cinq dollars, le taux de conversion ne sera pas intéressant pour vous. 

Peut-être que ce produit devrait seulement être vendu dans votre boutique physique, comme vente croisée, ou peut-être devez vous revoir votre logistique d’opération derrière ce produit ou votre processus de manutention et livraison. 

Étape 4: Les bonnes ressources aux bons endroits

L’ouverture de votre commerce en ligne signifie aussi probablement de nouvelles tâches à effectuer dans votre entreprise. 

Vous devrez prendre le temps de diviser celles-ci parmi vos employés actuels ou embaucher de nouvelles ressources. 

La manutention et les tâches reliées aux commandes sont importantes, mais vous devez aussi considérer la gestion de votre boutique en ligne et de votre présence web. 

De plus, alors que vous servez déjà vos clients en magasin, vous devez maintenant fournir un service client en ligne également.

Il est important de vous assurer que vous avez en main les ressources pour effectuer ces nouvelles tâches avant de débuter vos ventes en ligne.

 Vous devrez probablement former des employés qui devront maîtriser de nouveaux éléments dans le cadre de leur travail. Faites le tour des étapes à effectuer pour la mise en ligne de votre boutique et distribuez les tâches. 

Si vous avez besoin de nouvelles ressources, vous pouvez consulter les diverses subventions d’embauche disponibles au Québec. 

La crise du COVID-19 a aussi poussé le gouvernement à adopter des mesures afin d’aider les entreprises financièrement, entre autres en subventionnant la formation des ressources humaines et des compétences numériques

Prenez le temps de voir si ces mesures peuvent s’appliquer à vous. 

Étape 5: Marketing numérique

Tout est en place? Félicitations! 

Vous êtes maintenant presque prêt à débuter votre entrée dans le merveilleux monde du commerce électronique. Il ne vous reste plus qu’à vous assurer que votre stratégie de marketing numérique est en place. 

Image de marque

Votre boutique physique possède une image de marque bien à elle. Vous devrez créer la même chose sur le web. 

En vous basant sur votre offre et votre proposition de valeur, vous pourrez créer un persona et ainsi savoir qui est votre clientèle cible sur le web. 

Vos actions seront donc guidées stratégiquement par ce profil type de consommateur. 

Débuter vos ventes en lignes et optimiser les taux de conversion

Comment allez-vous attirer les clients sur votre plateforme? 

Ensuite, une fois qu’ils y sont, comment allez-vous vous y prendre pour qu’ils achètent vos produits?

C’est là que le marketing numérique entre en jeu. 

Nous avons effleuré rapidement le fait qu’il faut que votre site web soit optimisé pour la vente, ce qui fait partie intégrante du marketing web. 

Ensuite, plusieurs options s’offrent à vous pour attirer des visiteurs et générer de l’intérêt pour votre marque: 

Votre stratégie web doit être construite selon votre objectif et votre situation actuelle. Vous devrez aussi analyser vos résultats de manière régulière afin d’augmenter vos taux de conversion. 

Chaque méthode de promotion web peut être optimisée et/ou complémentée par d’autres méthodes. 

Si vous effectuez votre marketing web à l’interne, formez votre équipe de manière à ce que ce qu’elle soit efficace et vous procure un retour sur votre investissement. 

Si vous décidez de déléguer cet aspect à l’externe, c’est le même principe: Chaque sous dépensé doit vous revenir, et même plus! 

Pour les TPE et PME, il est souvent plus avantageux d’opter pour cette dernière option. Bien qu’elle engendre un coût et des honoraires professionnels, faire affaire avec des experts vous permettra souvent d’obtenir un retour sur votre investissement plus rapide et intéressant. 

Pour vous aider à choisir le bon professionnel, consultez notre article à ce sujet. 

En conclusion

Pour terminer, nous espérons que vos débuts dans le commerce en ligne se passera merveilleusement bien avec ces petits trucs. 

Donc, voici à nouveau les 5 étapes pour passer d’un commerce physique à un commerce en ligne:

  • Bien choisir et optimiser votre plateforme de vente
  • Gérer l’aspect de l’inventaire et s’assurer d’avoir un bon POS en place
  • Analyser les possibilités de manutention et d’expédition
  • Vous procurez les bonnes ressources pour les nouvelles tâches créées
  • Avoir une bonne stratégie de marketing web en place. 

Bon succès! 

 

Que pensez-vous de cette article? Notez cette article!

Votes: 0 Moyenne: 0

Vous avez apprécié? Partagez!

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur email
Courriel

Vanessa Rose Sheehan

Reconnue pour mon approche humaine et ma grande passion des affaires, mon but ultime est de contribuer à la croissance et à la pérennité des PME québécoises.

Augmentez votre performance digitale avec des solutions sur mesure.

D'autres articles susceptibles de vous intéresser...

Obtenir une soumission pour mon site web

0

Entreprises du Québec ont reçu des soumissions en juin 2020

Ce que vous allez recevoir dans votre proposition gratuite

Avantage compétitif

Propositions stratégiques pour dominer votre marché.​​

Le tarif

Le tarif précis pour obtenir un site web optimisé pour votre objectif.